top of page

Gilles  Marceau et la sauterelle magique 

@Bruno Marceau

RÉSIDENCE DE COMMISSAIRE

2023-2024

 

Pour une nouvelle année, le centre d’artistes Le LOBE accueille un commissaire entre ses murs pour l’année 2023-2024. C’est l’artiste Bruno Marceau qui va pouvoir explorer le commissariat au LOBE avec la thématique suivante : Gilles  Marceau et la sauterelle magique. 

GILLES MARCEAU ET LA SAUTERELLE MAGIQUE

Mon père m’a souvent raconté cette anecdote : lorsqu’il était enfant, lui et ses frères capturaient des sauterelles. Maintenus entre leurs mains, ils leur demandaient en chuchotant :

« donne-moi du miel ». Il arrivait parfois que la sauterelle défèque. Les enfants salivaient en apercevant leur vœu exaucé. Je pense à cela. Je pense aussi que la sauterelle fait une sorte de blague à mon père. Je trouve dommage que plusieurs d’entre elles aient souffert de ce jeu idiot.

 

La sauterelle

Artistes invités;

• Bruno comme artiste-commissaire;

• La programmation du Lobe 2023-24.

 

Le chuchotement

Le conseil d’administration et l’équipe du Lobe;

• Les principales sources de financement du Lobe (CALQ, CAS, Ville de Saguenay).

 

Le miel

• Des réflexions qui interrogent le rôle de l’image;

• Des œuvres formelles et/ou conceptuelles n’excluant pas l’humour et l’ironie;

• Des idées qui prennent en compte l’importance du contexte et du discours;

• Des propositions qui revisitent l’espace de la galerie;

• Des expositions collaboratives ou individuelles, engagées et critiques.

L’excrément

Le cheminement imprévisible du processus créatif;

• La rencontre de personnes sympathiques;

• La réception du public.

 

La salive

• La reconnaissance des pairs.

 

La main

• Les contraintes budgétaires, matérielles et administratives;

• La subjectivité des personnes impliquées et les troubles de communications;

• Les problèmes de sécurités et d’assurances;

• La gravité terrestre.

Mon père

Un représentant de la culture populaire;

• Une dimension personnelle et émotionnelle;

• La part de subjectivité d’un récit à propose de faits réels;

• La mémoire et l’oubli.

DÉMARCHE de Bruno Marceau

Mes œuvres incarnent, avec humour et ironie, un art de la critique institutionnelle fortement inspiré par l'art conceptuel de la fin des années 60. J'aime souligner la souplesse des frontières de l'art en jouant avec les codes qui la constituent : l'histoire, la communauté, l'authenticité, l'originalité, la mécanique de l'art, les espaces d'exposition, etc. Mes propositions sont conçues comme une réponse à son contexte, se risquant souvent à tenter de révéler ces paramètres sans pour autant aspirer à les changer. Selon les circonstances, je réalise des installations, des assemblages, des interventions et des vidéos. Je privilégie des procédés simples pour réaliser des résultats inusités qui mettent en avant plan l'idée plutôt que le savoir-faire.

BIO de Bruno Marceau

Bruno Marceau vit et travaille au Saguenay. Il détient un baccalauréat de Toronto Métropolitain University et une maîtrise en arts visuels de l'Université du Québec à Chicoutimi. Il a notamment exposé ses recherches à L'Écart, à Sagamie, à la foire Supermarket de Stockholm, au Centre des arts de Saguenay, au centre d’artistes le Lobe et au centre d’art actuel Bang. Il enseigne au programme d’Arts visuels au Cégep de Chicoutimi.

RÉSIDENCES RÉGULIÈRES

bottom of page