top of page

« Et s'en ira la neige » Donald ABAD

En France, la Transjurassienne perd des kilomètres chaque année, quand elle n'est pas annulée faute de neige. Les stations de ski de basse montagne ferment ou doivent se réinventer.

 

 

Hélios, enfant parisien de 4 ans, n'a jamais vu de neige ailleurs qu'en image. Il n'en a jamais touché, lancé, ni même observé un paysage enneigé depuis sa naissance.

 

C'était quoi la neige ?

 

Comment décrire cet élément, par des mots, des images, des analogies sensoriels, des vidéos, des modes de vie ?

 

Que nous restera-t-il de la neige ?

 

Sur la base de ce funeste (et on espère, hypothétique) scénario, grâce au commissaire d'exposition Thierry Marceau j'ai pu aller à la rencontre de celles et ceux qui ont l'expérience de la neige. Qui seront les plus à même de me raconter ce que sont la neige, la glace, le paysage d'hiver, mais aussi et surtout le mode de vie d'un pays sous la neige. Ainsi commence un travail de mémoire de la neige, à destination des générations futures.

 

Au travers de ces pérégrinations d'un mois dans le Saguenay, j'ai cherché à collecter le plus d'éléments susceptibles de décrire la neige, de manière visuelle (photos, vidéos), olfactive et tactile (des échantillons collectés), conceptuelle et symbolique (58 couvertures de romans avec le mot « neige » dans le titre), narrative (témoignages d'habitants et de pratiquants) et picturale (toiles cumulatives).

 

Et de pouvoir rapporter cette mémoire de la neige à Hélios

bottom of page